Carnet de route

Cycle initiation ski de randonnée/alpinisme, cuvée 2013

Le 30/04/2013 par Thomas Alain

Nous sommes 12 inscrits cette année, avec Jean, Alain et Alain (dit la doublure) pour nous encadrer. (en fait Alain ou Aline est le prénom par défaut dans ce groupe)

Le 1er décembre 2012, première sortie... Val Suzon !!! en tenue, sans ski ; ce n'est pas facile pour tous et nous découvrons l'importance de doser ses efforts, s'habiller « technique », bien se nourrir. Effectivement nous formons un groupe très varié tant au niveau de la forme que des connaissances, mais nous avons tous un même but : l'Aventure et la curiosité de découvrir des camarades de jeu.

La deuxième sortie à la Clusaz, permet de s'essayer sur piste et bord de piste avec ces fameux skis de randonnée aux fixations étranges. Je compterai mes chutes par dizaine, mais il parait que « les chutes avant sont des chutes de progrès... », Mouais...

Nous apprenons aussi à utiliser les DVA pour gérer des recherches sous avalanches ainsi qu'un certain nombre de règles de sécurité auxquelles nous exercerons régulièrement. Enfin, après les fêtes de fin d'année, la véritable sortie randonnée commence près de Thônes : nous apprenons à mettre ces peaux de bête sur les skis, puis les conversions pour nous permettre de monter en zigzag, ce qui s'avère vite un exercice d'équilibriste bien fatiguant. Pourtant dès le deuxième jour, nous réalisons une jolie randonnée au col de La Tulle sans trop de fatigue. Après ces efforts d'apprentissage nous découvrons déjà les joies du ski de rando ; c'est notre premier pique-nique avec vue imprenable, sans remonte-pentes, et surtout au calme avec un beau soleil. Nous avons aussi découvert qu'on pouvait avoir très chaud, même s'il fait très froid et que nous pouvions remplir ou vider un minibus en temps chronométré (surtout quand il fait -10°C).

C'est aussi une belle descente en neige vierge, parfois une belle poudreuse et d'autres fois des neiges de qualité très différente, bien plus délicates à skier...comme l'attesteront un certain nombre de belles gamelles. Les sorties suivantes voient augmenter les dénivelés à accomplir et la technicité de la course, mais l'inertie de notre groupe fait qu'avec les poses régulières pour boire à la thermos et grignoter quelques « vivres de course », nous pouvons suivre chacun à son rythme. D'ailleurs nous nous améliorons et les panoramas sont de plus en plus beaux, que ce soit en Chartreuse (petit Som, antécime du Roc d'Arguille) en Suisse près de Bex et Bourg-Saint-Pierre (crêt de Chatillon, La para, Mont Tellier, bonhomme de Tsapi). Et en cas de difficulté, nous nous serrons les coudes, nous ne sommes jamais seuls.

Nous apprenons les rudiments techniques sur le ski de rando, sur la montagne, la nivologie les avalanches, la sécurité, une initiation à la cartographie que nous avons pu approfondir au stage niveau 1 organisé par le CD, et le matériel adapté (carte, boussole, altimètre, cordes, cordelettes, n½uds, mousquetons, ti-block, came,...)....enfin presque tout.

Et pour clôturer le tout, nous faisons une sortie de trois jours dans le massif du Wildhorn (sommets ; Wildhorn, Niesenhorn et Iffighore), au panorama plus exceptionnel et plus aérien que ceux déjà entrevus. Cela nécessite de se préparer à passer sur un glacier avec un matériel de sécurité approprié : le port d'un baudrier, de longes, mousquetons et des cordes qu'il faut savoir utiliser, ainsi que les règles de suivi de trace et d'espacement. A plus de 3000m on commence aussi à sentir les effets de l'altitude. Le glacier étant « plutôt gentil », nous ferons des exercices simulant le remontage d'une personne tombée dans une crevasse. Merci Béatrice d'avoir accepté d'être notre victime et d'avoir traversé la corniche surplombant le refuge du Wildhorn. Nous avons aussi apprécié les joies du ski qui « botte » (Gold recommandée pour gratter les spatules), parcouru des arrêtes, quelques courtes pentes proches des 40° et même descendu en ski, encordés à trois ce qui n'est pas une mince affaire !

Mais il faut dire que ces randonnées à ski sont aussi de bons moments partagés, skis aux pieds, au sommet avec une rasade de génépi ou les pieds sur terre, que ce soit sur la route à boire un café, au retour en terrasse (une bière souvent, un rivolla parfois), ou en gite à se préparer pour la randonnée du lendemain (et en dortoir pour le concert de ronflement, qui n'a jamais empêché de dormir comme il convient !).


 

Nous aurons la chance d'être parfois accompagnés de skieurs confirmés anciens élèves de Jean et Alain pour partager ces moments, et « ches gâteaux » ; « merchi Edith »...mais pas seulement.

Je crois bien que la rando à ski nous a séduits et que nous reviendrons partager de bons moments en montagne.

...et hop...et hop...

Thomas et Alain G.

CLUB ALPIN FRANCAIS DIJON
5 RUE CAPORAL BROISSANT
21000  DIJON
Contactez-nous
Tél. 03 80 43 86 02

Lien Facebook

image Plus d'infos
Agenda