Carnet de route

Initiation à Ouzène

Le 26/11/2017 par Jean-Claude W.

Météo en surface assez rude en ce dimanche 26 novembre 2017. Fortes rafales de vent et quelques flocons épars à l’entrée du gouffre d’Ouzène, situé à une dizaine de kilomètres au sud-est de Besançon. Les cinq néophytes ainsi que les six spéléos qui animent cette initiation sont donc particulièrement impatients de franchir l’entrée du gouffre, grâce à un premier puit vertical de 12 m, pour se réfugier sous terre. Une courte progression le long d’une main courante dans la chambre supérieure et un second puit (9 m) est franchi rapidement pour se retrouver dans la chambre intermédiaire. Rejoindre la galerie supérieure par laquelle se poursuit l’exploration impose une remontée sur corde. L’exercice, abordable, requiert néanmoins une bonne coordination pour qui veut ménager ses forces. La progression se déroule maintenant dans des galeries décorées de draperies diaphanes aux méandres complexes et esthétiques. Accessoirement ces draperies servent de points d’ancrages naturels… fiables aux dires des spéléos ! Une dernière descente fractionnée en deux tronçons amène finalement dans la galerie inférieure à - 65 m. On progresse maintenant à l’horizontale pour atteindre une zone de vasques emplies d’une eau cristalline qui précède un passage étroit. Franchir l’étroiture impose de ramper, mais l’effort est récompensé puisqu’on débouche alors dans une salle d’ampleur, tapissée de concrétions aux formes oniriques, sans doute l’endroit le plus remarquable du gouffre. Trois remontées sur corde seront nécessaires pour rejoindre la surface. Le jour finissant et quelques courbatures naissantes rappellent que la progression souterraine a duré plus de six heures. Les difficultés techniques de cette initiation ont été ce jour-là très largement gommées par les efforts coordonnés des équipeurs.

Photos : Pascal







CLUB ALPIN FRANCAIS DIJON
5 RUE CAPORAL BROISSANT
21000  DIJON
Contactez-nous
Tél. 03 80 43 86 02

Lien Facebook

image Plus d'infos
Agenda