Carnet de route

Ah le Jura !

Le 15/11/2021 par Hervé Bouriette

Ah Le Jura !
11, 12 et 13 Nov : 3 jrs de rando sur les crêtes du Haut Jura organisés et menés par Patrice Foussier !

1er Jour :  1150 D+  1150 D-    20km

Patrice, Evelyne, Denis, Christine, Francine, Jean Louis et Hervé.
7 Cafistes au petit matin pour un départ vers Lelex !
Un Stop Aux Rousses, Au Palais Gourmand, patte d’Ours et bon café pour quelques forces reprises avant d’attaquer !  
Voilà ‘La Gentille’ notre point de départ exact !  On chausse et on s’habille ‘voyant’, la moitié du groupe enfile sur les sacs à dos des gilets jaunes et nous voilà dans la forêt,  direction le Colomby de Gex !
(En ces temps de chasse, il est fort recommandé d’être visible ...).
Ça monte raide, on gagne les alpages et les premières traces de neige apparaissent, nous montons à l’ombre mais la température est clémente pour la saison, nous serons pour 2 jours dans un phénomène d’inversion thermique et il fera aussi chaud en haut, voire plus, qu’en bas, et au-dessus des nuages  !
Un grand soleil nous attend sur les crêtes et côté Suisse une mer de nuages magnifique et cotonneuse sur laquelle on pourrait marcher !   
Une dernière grimpette, un russe solitaire en VTT ( !?)  et voilà la Croix du Colomby !
Quelle salle à manger et quel paysage ! Toutes les Alpes devant nous !  Et quelques reliefs qui, comme des îles, surgissent des nuages !  De véritables ‘mondes perdus’ à la Conan Doyle !  
‘2 mn !’  Patrice réveille toute sa troupe !    Et en route pour le Grand Mont Rond !
On passe devant le Pas de l’Echine qui pourrait être une prochaine sortie de printemps, pour aller chercher les crêtes depuis Gex !
Et deuxième sommet de la journée de conquis !
On replonge dans la forêt pour finir la boucle !
Petit goûter adossé au mur d’un chalet pour profiter du dernier soleil bientôt rasant, un bout de route, récup de notre sentier de montée bien glissant et revoilà nos voitures !  
Direction notre hébergement, Le Chalet Louis Marchand, une ancienne colonie de vacances transformée en gîte par une association, rustique mais sympa, que nous 7 en autonomie, un repas traiteur : Choucroute (oui ?!…) arrosée d’un blanc d’Arbois !  Très bonne !
Le Bonheur simple du partage et de la convivialité !                     
(La charcuterie était du Jura !   Quand même … )    
Vite au lit !  Demain Grosse Journée !
 

2 ème Jour : 1450 D+  1750 D-     26 Km

8h10 on attaque !  Nous sommes partis pour 2 jours …
Ça pique un peu, il a gelé légèrement mais très vite l’effort compense !  Direction le Crêt de la neige !
Forêt ! Alpages ! Haut des pistes de Lélex et de ’goya’ en ‘goya’ on bascule versant Suisse !
(goya : mot typiquement jurassien désignant un réservoir artificiel créé par l’homme pour abreuver le bétail, à l’origine des dolines étanchéifiées par un apport d’argile, aujourd’hui souvent bâchés au sol pour mieux conserver l’eau)
Versant ensoleillé, la végétation change, des pins à crochets … une autre ambiance !   Et toujours cette magnifique mer de nuages sur la Suisse !  Pour nous … parce qu’en bas …
On regrimpe et nous récupérons le très beau GR qui serpente sur la crête et nous amène au sommet  pour la pause de midi bien méritée !
Le plus haut sommet du Jura !
Quelques randonneurs passent et direction le Reculet par une belle pente !
On croise 3 chasseurs ‘sans fusils’ !
Voilà l’antenne !  Photo !
Mais que se passe-t-il, l‘Occitanie a-t-elle annexé le Jura ?  Sinon l’inverse ?  Par le plus grand des hasards, et par des accès différents, un Palois au béret et à la langue bien pendue, un Lourdais, une fille de Saint Pé de Bigorre et son labrit des Pyrénées se sont donnés rdv là-haut !...
‘Lou Païs’ en terre jurassienne !?
‘Adichats’ les amis ! 
   
Et c’est reparti plein Sud !
A partir de là, c’est Terra Incognita pour la majorité du groupe !  Et …  Whaou !...  Sublime !
De bosses en bosses, de harde de chamois en harde de chamois, nous en dénombrons une cinquantaine, quelques dernières qoyas gelées  …  et nous arrivons au Chalet du Gralet !  
Nous sommes à l’aplomb de Chezery Forens, notre étape, il faut plonger !
Et le mot est faible, Chezery est 300 m plus bas que Lelex …
Incantations chamaniques, yoga respiratoire :  ‘le souffle est énergie petit scarabée’, position du skieur, Doliprane ou Beaume St Bernard …   Chacun y va de sa technique pour préserver ses genoux !...
Heureusement, le sol est très meuble et recouvert d’une épaisse couche de feuilles qui amortiront jusqu’au bout la descente …  
Ouf !  Le village !   Direction ‘Le Relais des Moines’ !  
Jean Pierre, ancien éleveur, nous accueille dans son Gîte dernier bâtiment d’une abbaye cistercienne rasée à la révolution !
Un bel endroit chargé d’histoire qui a toujours été un bâtiment d’accueil depuis le 12 ème siècle !  
Un personnage et un lieu que nous vous invitons à visiter à l’occasion !  Bon accueil et bonne chère du jardin !
Jean Pierre fait aussi depuis 15 ans la cantine des écoles de Chezery et Lélex …  pour 20 à 40 gamins qui, tous les jours, ont la chance de s’asseoir autour d’une immense table dans la grande salle du Gîte !  Des légumes et du local !…  Ils ont bien de la chance les petiots !
Nous recroiserons nos 3 chasseurs ‘sans fusils’ qui se promènent dans la Région, ils sont au Gîte, ils nous diront avoir vu 150 chamois en mouvement ! D’après eux, sûrement poussés par des prédateurs, lynx ou loup !   L’œil du chasseur ! …   
Et de découverte locale en découverte locale … de l’apéro à la bière au miel MilleFleurs au Savon Feronne offert dans les chambres !   Savonnerie artisanale basée à Chezery qui mérite vraiment le détour aussi !  Nous voilà au repas !    
Quel repas !  Tout maison !  Jusqu’à la Tisane verveine citronnée ! Top !    
Et …. Au lit !!  Berceuse pour personne …
 

3 eme jour : 1200 m D+  900 m D-    18km

8h dehors ! Devant la boulangerie du village ! Tout le monde a récupéré et est prêt pour cette dernière étape !
Le temps a changé, nous sommes dans la brume !   Grosse humidité !
C’est parti !...  Direction le Crêt de Chalam !
(Nom à l’origine partagée … du Mauresque ‘calama’ qui veut dire colline, montagne …  en référence à l’invasion sarrasine du VIII siècle ou d’une ancienne dénomination de ‘Montagne de Chalamont’ qui se traduirait par Mont Chauve ou sommet dénudé … réalité géologique)  
Et au ras de la forêt …  ‘Chasse en cours’ !!
Le chasseur en poste prévient ses collègues …  Notre itinéraire remonte pour partie la ligne de chasse …  
Le taux d’humidité est à son maximum , nous montons dans la forêt et surtout dans les nuages !  Grosse suée !
Nous y croiserons 3 chasseurs attentifs à notre arrivée, dans un respect mutuel, ils nous expliqueront leur chasse et partageront avec nous leur connaissance du secteur.
Et nous voilà au pied du cône supérieur, Face Est du Chalam, qui se devine tout juste dans la brume : 200 derniers mètres de dénivelé tout droit dans la pente de ce cône de Bajocien issu de l’érosion.
(Bajocien :  type de calcaire-marbrier du Jura qui a, entre autres, été utilisé pour certains éléments de l’Opéra Garnier ! )
Ouf le Sommet !  Bien Venté !  On ne voit rien !
Patrice décide d’écourter la rando du jour, il était prévu d’enchainer par le Crêt au Merle …  mais vu la visi …
(Merle ? L’origine ici ne serait pas du tout l’oiseau mais plus vraisemblablement le mot Merl (rocher, pierre) ou Marl (rocher, hauteur))
Direction la Borne au Lion pour la pause de midi !   Il y a un abri !...
Descente par la voix normale, boueuse, très boueuse …  Voilà la Borne au Lion !  Vestige d’une frontière tracée en 1613 entre Le Bugey et La Franche Comté !   
D’un côté des fleurs de lys gravées, de l’autre un lion !  Certes un peu effacé par le temps …  mais avec un peu d’imagination !
400 ans plus tard, les bornes délimitent toujours les départements de l’Ain et du Jura et donc Auvergne Rhône Alpes et Bourgogne Franche Comté …
Ici un haut lieu de notre histoire, en 1944, 3000 combattants des maquis de l’Ain et du Jura s’étaient repliés sur le territoire de la Borne au Lion pour combattre et résister aux troupes allemandes.
Comme aux Glières, les granges et fermes isolées servaient de postes de commandement, d’hôpital de campagne ou de cantonnements…  
On repart, direction Lelex au plus court, pistes de la GTJ et joli sentier nous ramènent sur la Valserine !
Dernière ligne droite sur le goudron et voilà Lelex !   Juste avant les premières gouttes de pluie !
Le pot de fin de course et de l’Amitié offert par Francine au Bar du Chamois tenu par une adorable Mamie et retour sur Dijon !…
Non sans un arrêt à la Fromagerie Jura-Flore de Poligny pour une fois ouverte dans nos horaires de passage !
Un dernier hommage ‘gastronomique’ à ce Jura riche d’histoire, de valeurs et d’authenticité !   
 
Merci Patrice pour ce beau séjour !
Et à très bientôt, sous la neige !...
 

Ah Le Jura !

Toute les photos sont disponibles dans la photothèque : Ah le Jura !







CLUB ALPIN FRANCAIS DIJON
5 RUE CAPORAL BROISSANT
21000  DIJON
Contactez-nous
Tél. 03 80 43 86 02
Permanences :
Mardi, jeudi : 15h00 à 19h30
Agenda